M0n s0urire est beau, Mais tellement faux.

Si tu veux tout savoir.

UNE ENVIE... de me confier.

 

Mes troubles du comportements ont commencé progressivement. Mais ma boulimie n'a fait qu'empirer. Mes crises avaient lieux, au fast food, au restaurant, chez moi & chez les autres. A 14ans je fessais des heures de gymnastique rythmique, en me demandant si un chirurgien estétique serait capable d'aspirer toute cette graisse afin de donner place à un tas d'os. Tous les soirs je m'allongais sur mon lit et regardais mon corps avec haine, qui Aujourd'hui encore, me laisse un gout amer dans la bouche. Ma haine pour la boulimie augmentait aussi progressivement, c'est elle qui m'a décidée à devenir anorexique. Je mangais de moins en moins je me mettais souvent au régime, je mentais à ceux qui me demandait pourquoi je ne mangais rien, si je me fessais vomir. J'ai commencé à m'évanouir en cours. " C'est la grippe " dis-je. "La migraine". "Les régles". "Le manque de sommeil".

La boulimie est difficile à détecter parce qu'elle ne modifie pas forcément le corps. Je mangais, mangais, à en vomir. & à m'en faire vomir.

Je peux à présent dire que cette époque est fini. Je ne me considére plus comme boulimique puisque je mange très peut. C'est dans les moments où j'estime avoir fait un repas un peu trop calorique, que j'ai recours à mes doigts dans la bouche.



17/12/2008
26 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres