M0n s0urire est beau, Mais tellement faux.

Le régime hyperprotéiné

Les aliments consommés lors de ce type de régime sont riches en protéines, qui ont deux avantages : le premier, c'est qu'elles ne peuvent être stockées. Les protéines qui ne peuvent servir à l'organisme sont donc éliminées. Le second, c'est qu'elles dégagent 4 kcal/gr, comme les glucides (qui en revanche peuvent être stockés), contre 9 kcal/gr pour les lipides, facilement stockables eux aussi.



D'autre part, L'assimilation des protéines par l'organisme demande beaucoup d'énergie.

Autre point positif : les protéines sont très rassasiantes : si l'on consomme des aliments riches en protéines lors d'un repas, on n'a plus faim pendant plusieurs heures, on n'a même pas envie de grignoter.



Des expériences scientifiques ont prouvé que la thermogénèse (le nombre de calories brûlées au repos) était deux fois plus importante après un repas riche en protéines qu'après un repas " normal ".

 

Dernier point important : quand on supprime le sucre de son alimentation, l'organisme puise dans la réserve de glycogène présente dans le foie et dans les muscles. Quand cette réserve est épuisée, il puise dans les graisses du corps. En consommant davantage de protéines et moins de sucres, l'organisme puise ainsi dans ses réserves de gras ; de plus, il produit lors de cette opération une substance spécifique, les corps cétoniques, qui ont un effet coupe-faim puissant et sont naturellement euphorisants.

 

Quels produits consommer ?

 

Les produits de la mer : coquillages, crustacés et poissons sont riches en protéines et généralement pauvres en graisses. Mais celles qui contiennent sont excellentes pour la santé : elles permettent de lutter efficacement contre les maladies cardio-vasculaires.



Les viandes : préférez les viandes maigres aux viandes grasses (dinde, poulet, bœuf maigre, abats, jambon dégraissé) car les graisses contenues dans les viandes sont dites "saturées". Leur forme semi-solide leur donne le désavantage de se déposer dans la paroi des artères et de favoriser l'apparition de maladies cardio-vasculaires.



Les produits laitiers maigres : lait écrémé, fromage et yaourt 0 %, blanc d'oeuf.



A éviter :  les fruits et légumes trop sucrés (carotte, banane, raisin… ) ou riches en graisses (avocat et tous les fruits oléagineux), les produits tout préparés, les aliments frits, la charcuterie hormis le jambon blanc dégraissé et le blanc de dinde et de poulet, les friandises, gâteaux, viennoiseries.



22/12/2008
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres